Tout sur le e-commerce en 5 minutes - Clic2Buy
1928
single,single-post,postid-1928,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Tout sur le e-commerce en 5 minutes

Tout sur le e-commerce en 5 minutes

Vous rêvez de pouvoir vous mettre à jour sur le e-commerce en 5 minutes seulement ? C’est possible ! Montre en main, supposant un débit de lecture moyen ;-), nous vous proposons tout savoir sur le e-commerce : définition, chiffres clés et tendances 2015. Top chrono !

3, 2, 1… Top chrono !

5’00

Définition du e-commerce

Le e-commerce – ou commerce électronique pour les plus conservateurs 😉 – regroupe l’ensemble des transactions commerciales s’opérant à distance par le biais d’interfaces électroniques et digitales.

Le e-commerce englobe essentiellement les transactions s’effectuant sur Internet à partir des différents terminaux : ordinateurs, tablettes, smartphones, TV connectées, applications mobiles…). Le e-commerce est devenu le principal canal de la vente à distance ce qui explique le remplacement du terme de vente par correspondance par celui de vente à distance.

4’30

Etat des lieux du e-commerce

Les chiffres clés

 Infographie ecommerce 2014Infographie ecommerce

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces chiffres vous donnent le tournis ? C’est normal, la France est le 3ème pays européen en matière de chiffre d’affaires e-commerce B to C derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne et au 6ème rang mondial.

Les consommateurs et Internet

Le saviez-vous ?

  • 79% des internautes recherchent en ligne avant de se rendre en magasin
  • 4 consommateurs sur 5 utilisent un moteur de recherche pour trouver une information locale
  • 30% des recherches Google ont une intention locale ou un aspect géographique

Les internautes recherchent avant tout une information locale (plutôt que nationale) sur le web. D’ailleurs, la moitié des consommateurs qui ont effectué une recherche locale se rend le même jour en magasin.

Utilisation de Google en point de vente :

  • 82 % des mobinautes utilisent leur smartphone en magasin pour prendre une décision d’achat
  • 1 consommateur sur 4 change d’avis en magasin

 

3’00

7 tendances du e-commerce en 2015

Découvrez en 3 minutes un résumé des 7 principales tendances e-commerce de cette année 2015, mises en avant par Oxatis, spécialiste du e-commerce ainsi que des données issues d’une conférence tenue par Google, Dentsu et Clear Channel en juin 2015.

1) L’ascension du mobile

Quelques chiffres pour bien comprendre l’omniprésence du mobile dans notre consommation :

  • 35% des achats en ligne réalisés sur mobile pour Noël 2014 (+20% par rapport à 2013)
  • Des mobinautes de plus en plus nombreux : 33% des français possèdent une tablette et 64% un smartphone
  • L’essor du m-commerce : 4,6 millions de français ont déjà acheté depuis leur mobile
  • Utilisation du mobile multipliée par 6 en 4 ans (devant la TV)
  • Requêtes Google depuis un mobile multipliées par 15 en 4 ans

2 enjeux majeurs se dégagent pour les entreprises : améliorer l’expérience utilisateur sur mobile (la dépense moyenne est de 73€ sur smartphone contre près de 90€ sur ordinateur) et le responsive (optimiser l’affichage des communications online, notamment site web, sur mobile).

2) Le règne de la data (big, smart ou les deux)

La course à la data… l’or du 21ème siècle est lancée. Et ses promesses sont multiples : augmentation du taux de conversion, meilleure efficacité des campagnes promotionnelles, impact sur la fidélisation… En favorisant votre compréhension des consommateurs, ces données peuvent vous aider à construire des offres personnalisées qui renforcent vos chances de succès : atteindre la bonne personne avec la bonne offre et au bon moment n’a pas de prix ! Plus que la big data, aujourd’hui on parle de smart data, car l’exploitabilité des données, c’est bien la clé du succès. 

2’00

3) La montée en puissance du social shopping

Le social shopping, c’est le shopping communautaire permis par les réseaux sociaux. Se faire un avis sur un produit, recommander un produit à ses amis, consulter les avis de consommateurs (90% des internautes font d’ailleurs confiance à ces avis), c’est ce qu’offre le social shopping. Twitter, Facebook et même Pinterest… différentes technologies se développent pour permettre aux marques de faire du business sur les réseaux sociaux.

Deux exemples de marques qui utilisent une technologie de social shopping, sur Facebook et sur Pinterest.

 Exemple Clic2Buy PhilipsExemple Clic2Buy Lutti

 

 

 

 

4) La diversification de l’achat de trafic

Pour augmenter ses ventes, il n’y a pas de secret : il faut souvent mettre la main au porte-monnaie pour acquérir du trafic. On connaît évidemment les Google AdWords. ils ne sont désormais plus seuls : en 2015, l’achat de trafic continue sa diversification pour diminuer petit à petit la dépendance au géant Google.
Voici quelques technologies sur lesquelles vous pouvez vous appuyer : retargeting, real-time bidding, publicités sur les réseaux sociaux, emailing, publicités sur mobile, vidéos… Les opportunités sont considérables pour qui sait choisir le format adapté à son produit, à sa cible et à la période !

 5) L’expérience client au cœur de la fidélisation

Dans un monde où le E-Commerce devient une habitude pour un nombre grandissant d’internautes se démarquer de la concurrence est indispensable et cela passe notamment par l’expérience client. Davantage une tendance de fond, le cabinet de conseil Gartner estime qu’en 2017, 50% des investissements produits concerneront des innovations centrées autour de l’expérience client. Les avantages ? Apporter une offre premium et donc de sortir de la course aux prix bas et rassurer pour mieux fidéliser : la qualité de l’expérience client fait partie des critères indispensables de réassurance pour un site e-commerce.

1’00

6) Livraison et logistique : des clients de plus en plus exigeants

Les E-Commerçants proposent toujours plus de moyens de livraison et des options de plus en plus précises : le “sameday shipping” (livraison le jour même) et le retrait en magasin / point relais (pour les E-Commerçants “non physiques”).
Les chiffres sont là pour confirmer l’importance de ce critère, notamment pour la fidélisation : 55% des clients ayant vécu une mauvaise expérience de livraison ne passeront plus commande sur le site. Vous devez donc faire le maximum pour satisfaire les exigences de vos visiteurs.

7) Une nouvelle donne en matière de SEO

Vous le savez, le SEO (Search Engine Optimisation) fait partie des piliers d’une stratégie e-commerce efficace. Il est cependant de plus en plus difficile d’optimiser son référencement naturel en misant uniquement sur les techniques traditionnelles comme la mise en place de mots clés. En 2015, les résultats viendront de plus en plus du content marketing : diffuser des contenus intéressants pour vos cibles, à travers des articles de blog par exemple. L’algorithme de Google (utilisé pour 95% des recherches en France) privilégie de plus en plus les contenus qui ont été partagés sur les réseaux sociaux, considérant que c’est un gage de qualité. Plus vos contenus seront partagés, plus votre classement s’améliore.

Sources : FEVAD (Chiffres clés e-commerce 2014)OxatisDéfinition e-commerce – Conférence du 25 juin 2015 : Google, Dentsu et Clear Channel.