LE MARCHE DU MOBILIER DE JARDIN : Tendances à suivre pour optimiser vos ventes - Clic2Buy
where to buy, clic2buy, e-commerce, ventes, mobilier jardin, do it yourself, DIY, Homemade, fait main, faire soi-même, ObSoCo, IPEA, Idealo, tendances
28572
post-template-default,single,single-post,postid-28572,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

LE MARCHE DU MOBILIER DE JARDIN : Tendances à suivre pour optimiser vos ventes

Le marché français du mobilier de jardin enregistre une chute de ses ventes de 4,1% en 2018 par rapport à l’année 2017. En cause la météo défavorable qui n’a pas incité les consommateurs à acheter.

A cette période de l’année, avec le début du printemps et l’arrivée de l’été, débutent les achats d’extérieur. Enfin, tout dépend des conditions climatiques ! En effet, si soleil et chaleur donnent envie de profiter des extérieurs, pluie et froid incitent à rester à l’abri. C’est donc en fonction de ce facteur que les ventes sur le marché du mobilier de jardin vont évoluer. En ce qui concerne l’année 2018, le soleil s’est fait attendre, ainsi les ventes ont considérablement baissé ne permettant pas aux commerçant d’inverser la courbe pour la suite de la saison malgré un été prolongé.

Toutefois, l’année 2019 semble être plus favorable à ce marché grâce à un mois de mars plutôt sec. C’est effectivement à cette période que les français actualisent le plus leur extérieur. En attendant les précisions chiffrées sur la saison printemps/été 2019, découvrez les tendances à suivre sur ce marché afin d’optimiser vos ventes. 

Les préférences des français pour 2019

Idealo, le comparateur et distributeur online, a récemment établi un comparatif des produits, des matières et des coloris les plus recherchés par les français sur leur site à propos des articles outdoor.

En ressort, un intérêt majeur pour les luminaires ! Cela fait maintenant 3 ans qu’ils font partie des meilleures recherches pour réussir à atteindre la première place du classement cette année. Accessoire initialement purement fonctionnel, le luminaire est de plus en plus sujet des créations et donc objet de décoration des foyers.

Quant aux matières, le teck revient sur le devant de la scène. Il est le grand favori mais pas que pour des raisons esthétiques ! Il est connu pour sa capacité à résister aux aléas climatiques, avantage non négligeable pour conserver de beaux extérieurs par toutes saisons. C’est pour cette raison que les matières plus périssables telles que les tissus synthétiques et la résine tressée finissent à la fin du classement. Pourtant, les synthétiques étaient en tête en 2017, mais les consommateurs en ont fini de se faire avoir avec des articles éphémères. Alors, misez sur le teck !

Enfin, les français ont un goût prononcé pour le gris qui détrône le beige, de peu ! La grande surprise étant la sortie du blanc du classement. Cette année, il faudra parier sur ces couleurs mais aussi sur le gris anthracite, le marron et le rouge.

Le “do it yourself” pratique grandissante en France

Depuis quelques années apparaît au sein de la société un enguoument pour le « faire soi-même ». Cette tendance concerne 11 millions de français selon l’étude « l’Observatoire du faire » réalisée par l’ObSoCo et Leroy Merlin.

Cette initiative émerge d’une envie profonde des individus à être acteurs de leur vie et de prendre le temps de faire, alors qu’ils étaient habitués à consommer passivement. Toutefois, le DIY « do it yourself » n’exclue pas le fait de consommer puisqu’il est nécessaire de posséder de bons matériaux et équipements pour pouvoir créer. Le sur-consommateur passif devient donc consommacteur.

62% déclarent s’adonner à l’activité occasionnellement, c’est-à-dire moins d’une fois par mois. Ce résultat serait dû à un manque de temps et d’argent. Ainsi les enseignes s’adaptent à ces nouvelles habitudes en proposant une multitude de produits et services susceptibles de faciliter la tâche des manuels. A l’exemple de Leroy Merlin ainsi que les autres enseignes de bricolage qui proposent des lieux, du type fab-labs, pour favoriser l’expression en fournissant tout le nécessaire.

La progression des ventes en ligne sur le marché du mobilier

En 2017, le e-commerce dans le secteur du mobilier était en progression de 12%, participant ainsi à la montée de plus de 3% du chiffre d’affaire du marché total, selon l’IPEA. Un marché équitablement partagé entre purs players et autres enseignes.

Cependant, un recul de 6% a été observé en 2018. Pour cause, les mauvais résultats du mobilier d’extérieur dû aux intempéries et le souhait de monter en gamme pour certaines marques.

Le développement du e-commerce sur des produits imposants pourrait en surprendre plus d’un. Pourtant, cela s’explique par la simplification du processus de livraison ainsi que la possibilité de comparer et de s’informer sur un grand nombre d’articles directement online.

Un autre enjeu apparaît donc pour les marques et les distributeurs : augmenter sa visibilité sur internet et faciliter le parcours d’achat du client. Et pourquoi pas avec une solution de where to buy efficace ?

 

Sources :

https://www.fnaem.fr/chiffres_cles.cfm

http://www.ipea.fr/medias/public/Bilan%20march%C3%A9%202019%2007-07-2109.pdf

https://www.idealo.fr/mag/2019/03/27/meubles-jardin-les-tendances-2019/

https://www.lsa-conso.fr/le-faire-soi-meme-do-it-yourself-11-millions-d-adeptes,303791

http://lobsoco.com/le-faire-nouvel-horizon-des-marches-de-consommation/

http://www.lefigaro.fr/societes/2018/02/16/20005-20180216ARTFIG00036-la-percee-de-l-e-commerce-sur-le-marche-du-meuble.php