Digital, expérience, techno... le retail innove ! - Clic2Buy
2043
post-template-default,single,single-post,postid-2043,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Digital, expérience, techno… le retail innove !

Digital, expérience, techno… le retail innove !

La grande distribution a connu une véritable mutation ces dernières années, avec notamment l’apparition de nouveaux services pour s’adapter aux nouveaux modes de consommation. Quand Carrefour propose de faire ses courses dans le métro, Décathlon puce tous ses produits grâce au RFID ou encore Mr Bricolage s’engage dans la vague du « jobbing »… Voici la revue des innovations retail qui nous ont marqué ces derniers mois. Un palmarès « home made » où nous partageons avec vous quelques initiatives à applaudir, dans 4 catégories : Service, Digital, Technologie et Expérience.

Catégorie Service : Partager, louer, acheter avec Mr Bricolage

Les sites communautaires, qui consistent à s’échanger des services entre particuliers (ce qu’on appelle le « jobbing »), connaissent un essor considérable. Dans le domaine du bricolage, cette pratique d’échange de compétences est particulièrement intéressante. Pour répondre à ce besoin, Mr Bricolage a lancé son propre site communautaire : La Dépanne. Louer, acheter, demander conseil à des professionnels, on peut faire tout cela sur le site. L’enseigne surfe sur la vague de l’économie dite « collaborative », qui séduit déjà 83% des français. Utiliser un produit plutôt que de le posséder, c’est là le crédo de la « sharing economy ». Cette tendance de fond ne semble pas constituer qu’un effet de mode et devrait continuer de s’imposer en France comme un véritable mode de consommation, particulièrement dans le secteur du bricolage et du jardinage. Frédéric Boucher, Directeur marketing de l’enseigne avance un chiffre qui aura achevé de nous convaincre : « Une perceuse n’est utilisé que douze minutes dans son cycle de vie. Mettre son matériel en location va permettre aux membres de le rentabiliser et de gagner de l’argent et ceux qui louent feront des économies. Laisser ses outils dormir chez soi n’est pas dans l’air du temps. » Ce site non transactionnel permet à l’enseigne de collecter de la donnée sur les internautes qui doivent créer un compte et s’inscrit dans une stratégie de web-to-store, avec le gain de bons d’achat en magasin grâce à un système de points pour les fidèles utilisateurs de la plateforme. Une idée qui ne perd donc pas de vue le business, qui passe désormais grandement par la data.

La DépaneCatégorie Digital : Le parcours cross-canal Auchan

Le parcours client, question cruciale que se posent tous les distributeurs, pure players ou distributeurs traditionnels. La complexification du parcours d’achat est une réalité avec la démultiplication des canaux (site web, appli mobile, point de vente…) et des points de contact. Les consommateurs n’hésitent plus à s’affranchir des frontières entre le physique et le virtuel. Ils entament leur parcours d’achat sur internet en comparant les produits et en consultant les avis clients puis se rendent en magasin pour finaliser l’achat. Face à un consommateur informé et averti, le pouvoir s’est rééquilibré entre distributeurs et consommateurs. Les distributeurs peinent à anticiper les parcours d’achat et les comportements des clients sur les différents canaux. Face à ce phénomène, les enseignes commencent à opérer des changements majeurs pour unifier leurs différents canaux autour d’une “marque-enseigne”, interlocuteur unique du client. Voici quelques exemples d’actions concrètes liées au passage à l’omnicanal chez Auchan :auchan.fr

  • Un nouveau slogan pour mieux s’intégrer au quotidien des consommateurs, à tout moment et pas seulement lorsqu’ils sont en magasin : « Et vous la vie, vous l’aimez comment ? »
  • Hypers progressivement rebaptisés Auchan.fr pour renforcer la marque omnicanal, présente dans tous les parcours de courses
  • Création d’une Business Unit dédiée au client unique (aujourd’hui, les données sont dissociées entre les hyper, les drive, Auchan.fr…)

Par ses actions, Auchan est devenu l’enseigne de référence en GSA en matière de stratégie omnicanal, car si l’e-commerce ne représente encore qu’autour de 7 et 8% du total des ventes retail (et autour de 5% pour l’alimentaire), le digital influence pas moins de 70% des achats. Des évolutions majeurs dans le paysage de la distribution en ligne et hors ligne en France à surveiller de près dans les prochains mois…

Catégorie Technologie : Le linéaire virtuel Carrefour

Faire ses courses en attendant son métro ou simplement récupérer un coupon de réduction électronique en le flashant avec son smartphone au détour d’un couloir… c’est possible dans le métro milanais avec Carrefour.

Un linéaire virtuel de 200 mètres de long affichant 1000 produits de grande consommation est désormais à portée de smartphone pour les milliers de voyageurs qui empruntent le métro. Ce service innovant fonctionne avec différents points de vente dans des grandes villes d’Italie. Le point de vente entre, via le web, dans le quotidien des consommateurs pour leur faciliter la vie. Ils peuvent acheter en ligne et prévoir un retrait dans un point de vente partenaire ou être livrés à domicile. Bienvenue dans le click and collect 2.0 !

carrefour metro milan catégorieCatégorie Expérience : Le magasin du futur

Prêt à vivre une immersion dans le magasin du futur ? Entrez et découvrez quelques unes des technologies que vous retrouverez demain dans vos points de vente…

Vous vous promenez dans la rue lorsque votre smartphone vibre… C’est votre enseigne favorite qui détecte que vous passez à proximité d’un point de vente et vous suggère une promotion exceptionnelle sur un produit que vous achetez régulièrement, d’après les données enregistrées par votre compte fidélité… Vous pénétrez dans le magasin, une caméra de reconnaissance faciale vous reconnaît. D’ailleurs, même si elle ne vous connaissait pas, elle aurait tout de même pu détecter votre sexe, votre âge et même votre humeur ! A l’entrée, des bornes interactives vous détectent et vous proposent des offres personnalisées. Et comme par magie, un vendeur est alerté de votre arrivée et peut rapidement se renseigner sur vos habitudes pour mieux vous conseiller. Un peu plus loin, dans un premier linéaire, des QR codes accompagnent les produits. Rupture sur votre couleur favorite ? Commandez-la directement via votre smartphone en flashant le code. Quoi que non, avant de passer commande, vous préférez tester le produit. Direction le show-room. Simplement pour vous divertir, vivre une expérience d’achat unique ou tester les fonctionnalités du produit, ce salon vous est dédié. Totalement connecté, il vous permet de découvrir de nouveaux produits en naviguant sur le site de la marque. Un produit a fait mouche, achetez-le auprès de votre conseiller, qui réalisera la transaction en quelques clics via sa tablette, sans vous faire déplacer jusqu’à une caisse. Quoi ? vous partez déjà ? Répondez d’abord à l’enquête de satisfaction placée en sortie du point de vente.

Zoom sur deux initiatives de digitalisation du point de vente pour optimiser l’expérience d’achat :

1) Décathlon intègre des puces RFID à tous ses produits

L’innovation de service commence par le plus simple des objets : une étiquette « révolutionnaire ». Petite, rectangulaire, une puce électronique intégrée, cette étiquette fonctionne avec le système dit RFID : « Radio Fréquence Identification », due à une émission d’ondes. Decathlon se montre pionnier en la matière dans le commerce de détail en déployant cette technologie. Chaque produit peut être ainsi suivi à distance grâce à une puce d’identification pour ajuster avec plus de précision le stock aux besoins des clients. Moins de vol, SAV plus efficace (échange et garantie notamment possibles sans ticket de caisse), réduction des coûts de stockage, accélération du passage en caisse dans les magasins équipés de lecteurs RFID sont autant d’avantages liés à la technologie RFID.

2) L’Occitane équipe ses vendeurs de tablettes

Pour sortir les vendeurs de derrière la caisse et les rapprocher des clients, L’Occitane équipe depuis 2014 ses équipes de tablettes, dotées d’une application d’aide à la vente. Elle répond à toute une série de besoins : se former sur les produits, visualiser les plans merchandising (plus pratique que le papier lors de la mise en rayon des produits), accéder aux données clients (historique d’achat, produits préférés…) et même… rendre “volant” l’encaissement au sein du point de vente. Le vendeur tape le montant de la transaction dans l’application et le tour est joué. Le vendeur dispose d’un TPE mobile, distinct des TPE filaires qu’on trouve en caisse, qui lui permet aussi de prendre les paiements par carte.

N’hésitez pas à venir enrichir ce palmarès avec votre bonne idée dans une nouvelle catégorie. Nous serons ravis d’en parler, contactez-nous ! 😉

 

Sources : Best retail initiativesCross-canalMagasin du futurTransformation digitaleOmnicanal Auchan